TOP 5 des compléments alimentaires pour une belle peau

TOP 5 des compléments alimentaires pour une belle peau

1 / Les omégas 3

Les omégas 3 sont une famille d’acides gras polyinsaturés essentiels pour l’organisme dont le précurseur est l’acide α-linolénique synthétisé par les végétaux et les microalgues.

C’est à partir de ce précurseur que sont synthétisés les autres acides gras omégas 3 tels que l’EPA et le DHA, indispensables au bon maintien des fonctions cérébrales, cardiaques et visuelles.

Mais la synthèse chez l’homme de l’EPA et du DHA est extrêmement faible. Il est donc primordial de s’en procurer directement via les sources principales alimentaires que sont les poissons gras et les crustacés.

L’une des sources exceptionnelles d’omégas 3 est fournie par un minuscule crustacé : le Krill. L’huile de Krill possède une fraction très élevée d’EPA et de DHA liées à des phospholipides facilitant ainsi leur biodisponibilité et également leur intégration aux membranes cellulaires.

Cette association, en agissant sur la barrière cutanée, s’avère très bénéfique pour l’équilibre de la peau par un maintien de son hydratation permettant de conserver ainsi sa souplesse et son élasticité.

Glisodin

2 / La GliSODin

GliSODin est un composé unique qui résulte de la combinaison d’un extrait de melon naturellement riche en une enzyme antioxydante, la superoxyde dismutase (SOD), et d’une protéine issue du blé, la gliadine. Cette combinaison agit comme un véritable bouclier contre le stress oxydatif en préparant l’organisme à se prémunir contre les attaques radicalaires engendrées par nos modes de vie et des facteurs environnementaux comme les UVs et la pollution.

La peau, première barrière de défense de notre organisme, est très sollicitée et, outre l’application de crèmes pour la protéger, il est indispensable d’agir en synergie par la voie interne afin de renforcer leur action. GliSODiN est donc le parfait allié anti-vieillissement pour votre peau et votre organisme

Glisodin

3 / L’huile de bourrache

L'huile de graine de bourrache est reconnue pour son large éventail d'utilisations médicinales, en particulier pour atténuer les troubles de la peau. Ces bienfaits résultent du fait que l'huile de bourrache est l’une des sources végétales la plus riche en un acide gras de la famille des omégas 6 : l’acide gamma linolénique (GLA). Le GLA est qualifié d’acide gras essentiel, car un pourcentage élevé de la population est incapable de le produire de façon efficace. Et, avec l’âge, le corps en fabrique de moins en moins. Grâce à sa capacité à renouveler les cellules de la peau, l'huile de bourrache peut ainsi restaurer la souplesse, l’élasticité et le tonus des peaux âgées, fatiguées, sèches ou irritées.

Glisodin

4 / Le zinc

Le zinc est un oligo-élément indispensable à l’organisme par sa participation dans de nombreux processus physiologiques. Que ce soit sur la croissance et la multiplication cellulaire, la fertilité, la vision et le fonctionnement cérébral, ses modalités d’actions sont multiples.

Il joue un rôle également important dans l’amélioration de la qualité de la peau. Il contribue à la synthèse du collagène et permet la synthèse de la kératine, protéine fibrillaire de la peau. D’autre part, il favorise la formation de fibroblastes, cellules présentent dans le tissu conjonctif parfois appelées cellules de soutien. Ce sont notamment des cellules résidentes du derme qui en assurent la cohérence et la souplesse.

Glisodin

5 / La vitamine C ou acide ascorbique

L'acide ascorbique ou vitamine C intervient dans de grandes fonctions de l'organisme : défense contre les infections virales et bactériennes, protection de la paroi des vaisseaux sanguins, assimilation du fer, action antioxydante (capture des radicaux libres, cicatrisation).

Par ailleurs, par son rôle protecteur de certaines enzymes de la famille des hydroxylases, la vitamine C est impliquée dans la synthèse du collagène, protéine indispensable à la construction et la restauration des tissus tels que la peau. De part sa fonction antioxydante, la vitamine C va également contribuer à protéger les cellules de la peau des dommages oxydatifs causés par les facteurs environnementaux. Selon une analyse approfondie portée sur l’alimentation de 4 025 femmes, une faible consommation de vitamine C est associée à une prévalence plus importante d’apparition d’une sécheresse cutanée et de rides.

Par ses propriétés multiples, elle est incontournable pour favoriser une peau pleine d’éclat et un teint irréprochable..

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée  (Partie 2)

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée (Partie 2)

12 09 2018
Comme promis, voici la suite de cet article avec trois nouvelles difficultés souvent rencontrées à la rentrée et leurs solutions pratiques. En effet, la rentrée est une période difficile pour le corps et le mental mais idéale pour instaurer de bonnes habitudes pour l’année à venir.
Lire la suite
Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée  (Partie 1)

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée (Partie 1)

10 09 2018
La rentrée scolaire signe le retour à la réalité et le début d’un nouveau cycle, pas toujours évident de revenir à un rythme classique. Pourtant, ce retour à la normale est essentiel pour l’organisme et la rentrée est l’occasion rêvée pour revoir ses habitudes. Dans cet article,...
Lire la suite
4 conseils pour une rentrée sans stress

4 conseils pour une rentrée sans stress

29 08 2018
La rentrée de septembre est l’une des périodes les plus appréhendées par les Français. Pour cause, elle arrive sans concession et met un terme à deux mois d’été, de légèreté et de soleil.Cette transition délicate est souvent un vrai coup dur tant pour le moral que pour l’organisme....
Lire la suite