Rougeurs au visage, peau sensible, … que faire ?

Rougeurs au visage, peau sensible, … que faire ?

L’érythrose (rougeurs diffuses) et les flushs (bouffées de chaleur) surviennent en général chez des personnes qui rougissent depuis longtemps pour un oui ou pour un non après une émotion (érythème pudique) ou chez des individus qui ont des prédispositions familiales ou rougissent fréquemment.

Le “flushing” est un terme général qui désigne un rougissement transitoire de la peau accompagnée d’une sensation de chaleur. Le flushing est le résultat d’une augmentation temporaire du flux sanguin au niveau des petits vaisseaux du visage, vaisseaux qui eux-mêmes sont dilatés. Les causes les plus fréquentes sont les réactions émotionnelles, la consommation de certains aliments et boissons comme l’alcool et la couperose. Celles-ci se combinent souvent pour expliquer le flushing :

• Le flushing émotionnel est un diagnostic facile à poser ; le flush apparaît lorsqu’on est embarrassé ou émotionnellement bouleversé et disparaît totalement dès que la cause du stress a disparu.

• Certaines épices (poivre, paprika), boissons ou alcools peuvent être responsables de flush. Ils sont en général faciles à mettre en évidence et les éviter permettra d’éviter le flush.

• La couperose est une autre cause trouvée fréquemment, d’origine génétique et hormonale, elle touche environ 45 millions de personnes partout dans le monde. La couperose est caractérisée par du flushing du visage mais aussi par d’autres signes tels que la rougeur persistante. L’exposition aux UV semble aggraver la couperose, au même titre que les températures extrêmes chaudes ou froides, l’air très sec ou très humide.

Lister les facteurs déclenchants va permettre de les éviter et d’optimiser les chances d’atténuer les symptômes. Le patient doit chercher des moyens de gérer les bouleversements émotifs : dormir suffisamment, respirer profondément, faire des étirements, faire de l’exercice régulièrement et choisir un régime alimentaire équilibré.

L’utilisation prolongée sur le visage de crèmes à la cortisone peut précipiter les poussées de couperose. Les crèmes contre l’acné peuvent assécher la peau excessivement et exacerber la couperose. La clé consiste donc à rester au frais lorsqu’il fait chaud dehors, à couvrir et hydrater la peau en saison froide, et à éviter les bains très chauds et les saunas.

Si pour l'instant, aucun remède ne permet de guérir définitivement de la rosacée, il existe des solutions qui permettent d'espacer les poussées et ainsi d'atténuer les symptômes, donc de mieux les accepter : traitements locaux, médicaments oraux, électrocoagulation et laser vasculaire et la voie orale qui ouvre un nouvel axe.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée  (Partie 2)

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée (Partie 2)

12 09 2018
Comme promis, voici la suite de cet article avec trois nouvelles difficultés souvent rencontrées à la rentrée et leurs solutions pratiques. En effet, la rentrée est une période difficile pour le corps et le mental mais idéale pour instaurer de bonnes habitudes pour l’année à venir.
Lire la suite
Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée  (Partie 1)

Prendre de bonnes habitudes santé à la rentrée (Partie 1)

10 09 2018
La rentrée scolaire signe le retour à la réalité et le début d’un nouveau cycle, pas toujours évident de revenir à un rythme classique. Pourtant, ce retour à la normale est essentiel pour l’organisme et la rentrée est l’occasion rêvée pour revoir ses habitudes. Dans cet article,...
Lire la suite
4 conseils pour une rentrée sans stress

4 conseils pour une rentrée sans stress

29 08 2018
La rentrée de septembre est l’une des périodes les plus appréhendées par les Français. Pour cause, elle arrive sans concession et met un terme à deux mois d’été, de légèreté et de soleil.Cette transition délicate est souvent un vrai coup dur tant pour le moral que pour l’organisme....
Lire la suite