Les origines de la SOD et les bienfaits de GliSODin

Les origines de la SOD et les bienfaits de GliSODin

La théorie du vieillissement

La SOD est présente chez l’ensemble des êtres vivants. Son rôle est étroitement lié avec ce que nous connaissons tous ; l’oxygène.

L’oxygène, molécule indispensable à la vie, est susceptible d’entraîner des effets dommageables dans l’organisme via la formation de radicaux libres. Ces notions ne sont toutefois pas nouvelles puisque, vers le milieu des années 50, Gerschman et Hartman avaient déjà évoqué la toxicité de l’oxygène et la «free radical theory of ageing» pour expliquer le processus de vieillissement. En 1969, les Américains McCord et Fridovich isolent à partir de globules rouges humains une enzyme antioxydante, la Superoxyde dismutase (SOD) dont la fonction est d’éliminer les radicaux libres, démontrant ainsi pour la première fois, que notre organisme était capable de produire ces radicaux libres.
Cette découverte sera le point de départ, dans le monde entier, de nombreuses recherches sur le stress oxydant et les antioxydants.


Glisodin

Le paradoxe de la respiration cellulaire

Les conséquences de la respiration par la mitochondrie sont doubles et paradoxales. D’une part, la mitochondrie fournit à la cellule une source d’énergie en consommant l’oxygène et d’autre part dans les conditions normales et physiologiques des électrons s’échappent et réagissent avec l’oxygène pour donner naissance aux radicaux libres.

Le rôle des radicaux libres est très complexe car ils ont un rôle physiologique ou un effet toxique en fonction de leur concentration (d’après J. Haleng et al).

Lorsque la production des radicaux libres dépasse les capacités des défenses antioxydantes de l’organisme ou que le système immunitaire s’affaiblit, une rupture d’équilibre s’établit au profit des espèces radicalaires correspondant à l’état dit de stress oxydant.


Glisodin

La SOD de melon et le stress oxydant : définition

Les radicaux libres sont des espèces chimiques très réactives capables d'oxyder les constituants des cellules. Ces principales cibles sont l’ADN, les protéines, les lipides membranaires et les lipoprotéines. Il en résulte des lésions cellulaires impliquées dans le vieillissement mais également dans certains processus pathologiques.

Puissantes enzyme antioxydante naturelle, la SOD agit à la source même de la réaction en chaîne induite par les radicaux libres et constitue donc le premier et l’un des principaux maillons du processus de défense antioxydante.

Malheureusement, en raison de la fragilité de la structure moléculaire la SOD non protégée est inactivée dans le tube digestif. Grâce à un procédé de couplage à la gliadine, protéine extraite du blé, on dispose désormais d’une SOD d’origine végétale (extraite de melon riche en SOD) bioactive par voie orale. Plusieurs études in vivo et clinique ont effectivement confirmé le maintien de l’activité antioxydante de cette association brevetée : la GliSODin®, première forme orale bioactive (d’après F.Joanny Menvielle-Bourg).

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Lumière bleue : quels effets sur ma peau ?

Lumière bleue : quels effets sur ma peau ?

29 11 2018
Les effets négatifs du soleil sur le vieillissement cutané sont bien connus. Les dommages générés par la lumière bleue sur la peau sont ignorés par la majorité des personnes. Avec l’explosion des smartphones, tablettes, écrans…, nous y sommes exposés une grande partie de la journée.
Lire la suite
Que faire contre les taches brunes sur la peau ?

Que faire contre les taches brunes sur la peau ?

19 11 2018
Bien que l’origine exacte du mélasma reste inconnue, plusieurs facteurs de risques sont identifiés : phototype élevé (couleur de peau : foncée), prédisposition génétique, exposition solaire, grossesse et traitements hormonaux. L'approche de prise en charge du mélasma repose sur une...
Lire la suite
L’inflammaging ou inflammation chronique de la peau

L’inflammaging ou inflammation chronique de la peau

06 11 2018
Rayons UV, pollution, mauvaise alimentation, tabac, sont des facteurs qui entrainent un vieillissement accéléré. Le processus de l’âge induit des altérations dans la structure et dans la fonction de notre organisme. Comment lutter contre ?
Lire la suite